Résumé L'Assommoir par chapitre

0 0 0 0 0 0 (0 reviews)
La qualité de ce devoir a été vérifiée par nos enseignants !

Éducation

Générale Première

Matière

Français - Section littéraire

Note

20/20

Pages

9

Mots

3114

Format du fichier

PDF

Résumé L'Assommoir par chapitre

Résumé L'Assommoir chapitre par chapitre : Si tu souhaites mieux comprendre l'œuvre de Zola et améliorer ta culture littéraire en vue des épreuves écrites du BAC de Français, consulte-donc nos résumés détaillés des grandes œuvres françaises. Tu trouveras ici un résumé chapitre par chapitre de L'Assommoir (1887), qui retrace la déchéance de Gervaise, blanchisseuse à Paris.

Contenu
Résumé L'Assommoir par chapitre : chapitres 1-13.

Extraire
Résumé détaillé, par chapitre L'Assommoir, Emile Zola

Chapitre 1 :
Nous sommes à Paris, en 1850, à l'hôtel Boncœur, dans le quartier de la Goutte d'Or. Gervaise Macquard attend toute la nuit Auguste Lantier, son compagnon, mais celui-ci ne rentre qu'au matin. A vingt-deux ans, boiteuse, mais au caractère doux et sensible, Gervaise est mère de deux enfants, Etienne et Claude, qu'elle a eus avec Lantier. Ils sont venus s'installer à Paris dans l'espoir d'améliorer leur situation, mais Lantier, paresseux, ne semble pas vouloir travailler et a dépensé le petit héritage qu'il a eu de sa mère. Il court les jupons et Gervaise l'a aperçu avec Adèle, une fille du quartier.

Gervaise sort faire la lessive au lavoir où elle rencontre des voisines : Madame Boche, à laquelle elle se confie, ainsi qu'une jeune femme du quartier, Virginie. C'est alors que ses enfants viennent la trouver et lui annoncent que leur père a quitté le foyer : Auguste est parti avec Adèle, la sœur de Virginie. Cette dernière se moque du malheur de la jeune femme. Humiliée, Gervaise s'en prend à Virginie et les deux femmes se battent violemment. Gervaise administre à Virginie une fessée mémorable.

Chapitre 2 :
Quelque temps plus tard, Gervaise a trouvé un travail de blanchisseuse auprès de Mme Fauconnier. Gervaise est travailleuse et dure à la tâche. Elle a fait la connaissance de Coupeau, un ouvrier zingueur de vingt-six ans, avec lequel elle bavarde, dans un troquet nommé « l'Assommoir ». Coupeau lui propose de se mettre en ménage, mais Gervaise préfère ne pas retenter l'expérience : elle ne regrette plus Lantier et sa seule ambition dans la vie est de pouvoir offrir un toit décent à ses enfants, les élever pour en faire de « bons sujets » et ne pas être battue.

Comme Gervaise, Coupeau est issu d'une famille où l'alcoolisme a fait des ravages et tous deux souhaitent éviter de tomber dans le piège de la boisson. Ils continuent à se voir et Coupeau, qui s'est sincèrement attaché à Gervaise, la demande en mariage. Gervaise finit par accepter. Coupeau souhaite alors la présenter à sa famille.  La rencontre se passe assez mal avec l'une des sœurs de Coupeau et son mari, les Lorilleux, mesquins et méfiants.

Chapitre 3 :
Le mariage est donc décidé et, à l'aide d'emprunts pour Coupeau et d'économies du côté de Gervaise, ils peuvent organiser des noces en bonne et due forme. Le mariage ne se déroule pas dans les meilleures conditions : la cérémonie est bâclée, les invités sont ronchons, il pleut à verse… Pour passer le temps jusqu'au dîner, la compagnie finit par aller visiter le Louvre puis par monter à la colonne Vendôme. C'est enfin le repas et l'on commande de l'alcool. La note dépasse les prévisions et la soirée est gâchée par des chamailleries et par la méchanceté de la sœur de Coupeau qui a surnommé Gervaise « la Banban », à cause de sa jambe malade.  

Chapitre 4 : ... [En lire plus]